Narration controversée sur la Passion du Christ dans un texte égyptien antique

Narration controversée sur la Passion du Christ dans un texte égyptien antique

Un texte ancien d'il y a 1200 ans nous montre des informations qui crée une controverse sur la crucifixion de Jésus et d'autres faits qui auraient pu être falsifiés.

Le texte est rédigé en langue copte, langue égyptienne introduite à la fin du IIe siècle avant JC et qui reste aujourd'hui la langue liturgique de l'Église copte. À travers elle, il est détaillé comment le juge qui a autorisé la crucifixion de Jésus, Ponce Pilate , a dîné avec l'accusé avant d'exécuter sa peine et a offert son fils au sacrifice à sa place. La lettre dit également que Jésus avait la capacité de changer de forme, alors Judas a suggéré d'utiliser un baiser pour l'identifier lors de son arrestation, qui, selon la lettre, a eu lieu un mardi soir au lieu de jeudi, un fait qui change. l'idée de la saison de Pâques.

Le texte est écrit sous le nom de Saint Cyrille de Jérusalem qui vécut au 4ème siècle et est vénéré comme saint par l'Église catholique et l'Église orthodoxe.

Selon Roelof van den Broek, de l'Université d'Utrecht et traducteur du livre «Pseudo-Cyrille de Jérusalem sur la vie et la passion du Christ»(Brill, 2013), la découverte du texte ne signifie pas que de tels événements se sont déroulés ainsi, mais que certaines personnes qui ont vécu alors y ont cru.

Van den Broek est surpris que la Cène et la détention se déplacent à la date de mardi car dans la plupart des textes canoniques, il est relaté jeudi soir et qualifie donc la déclaration de saint Cyrille comme erronée.

Deux exemplaires se trouvent au Museum of New York et au Museum of the University of Pennsylvania, mais ce dernier est pour la plupart incompréhensible.

Le texte maintenant à New York était du Bibliothèque du monastère de Saint Michel en Egypte et dans sa traduction, il dit que c'était un cadeau du Père Paul qui avait offert ce livre de ses propres efforts. En décembre 1911, il fut acheté par le financier américain JP Morgan et plus tard, il sera porté à la connaissance du public dans le musée du même nom dans le cadre de l'exposition.Trésors de la chambre forte”.

Je suis né à Madrid le 27 août 1988 et depuis j'ai commencé un travail dont il n'y a pas d'exemple. Fasciné à la fois par les chiffres et les lettres et amoureux de l'inconnu, c'est pourquoi je suis un futur diplômé en économie et en journalisme, intéressé à comprendre la vie et les forces qui l'ont façonnée. Tout est plus facile, plus utile et plus excitant si, avec un regard sur notre passé, nous pouvons améliorer notre avenir et pour cela… Histoire.


Vidéo: La vérité sur le royaume de KeMeT Egypte antique