Livre: "Aztèques-Mexica, l'empire de la Méso-Amérique"

Livre:

le Peuple mexicain ou aztèque C'était l'une des grandes cultures de la Mexique antique. Contrairement aux autres peuples, il a pu dominer le reste de ses voisins en moins de deux cents ans, les obligeant à les servir et leur imposant des impôts élevés. Cependant, leur pouvoir ne se limitait pas à un cercle fermé, car ils s'étaient développés des lacs du bassin des hauts plateaux centraux aux deux côtes (le golfe du Mexique et le Pacifique) et atteint le frontière du monde maya.

Destiné à former un grand empire Par le désir de leurs dieux et une religion basée sur le sacrifice humain, les Mexica ont établi leur capitale en Mexique-Tenochtitlán et en a fait le centre du monde connu. Le peuple Mexica était le dernier peuple héritier des grandes cultures qui formaient le territoire de l'ancien Mexique.

Ainsi, ils sont devenus le empire le plus important de Méso-Amérique. Mais avec l'arrivée de l'Est des conquérants espagnols menés par Hernan Cortes, l'empire a commencé à décliner. Cortés était le seul soldat capable de les vaincre après un long siège militaire par terre et par eau grâce au fait qu'il s'est allié avec les Indiens (qui étaient contre le pouvoir du Mexique) et possédait une technologie de guerre supérieure composée de canons, de fusils et d'arbalètes. . En outre, un coup de chance a décidé la confrontation, en raison de la variole qui a ravagé les Aztèques-Mexica dans les villes de Tlatelolco et Tenochtitlán.

Après Défaite aztèque, où le maya les seuls qui ont survécu dans les jungles du sud-est. Moctezuma Xocoyotzin, chef de Mexico-Tenochtitlán, qui avait une croyance religieuse proche du fanatisme et effrayé par les mythes et les présages sur la fin de son empire, a laissé passer les soldats étrangers au milieu d'une crise politique parmi les dirigeants, jusqu'à ce que A l'insu de son peuple, Cuitláhauac et Cuahtémoc lui succédèrent pendant la guerre avec les Espagnols. Cuahtémoc était le dernier tlatoani mexicain, pendu pour Cortes dans la jungle de Tabasco.

Tout cela et plus compte Raúl López-Portillo dans son roman "Aztèques-Mexica, l'empire de la Méso-Amérique», Une œuvre qui entre dans le monde antique du Mexique et raconte, en détail, l'histoire que les derniers Aztèques ont vécue.

Presque diplômé en publicité et relations publiques. J'ai commencé à aimer l'histoire en 2ème année de lycée grâce à un très bon professeur qui nous a fait voir qu'il faut connaître notre passé pour savoir où l'avenir nous mène. Depuis, je n’ai pas eu l’occasion d’enquêter davantage sur tout ce que notre histoire nous offre, mais je peux maintenant reprendre cette préoccupation et la partager avec vous.


Vidéo: Cest pas sorcier -VIVA MEXICO