Plusieurs pièces d'or sassanides se trouvent en Irak

Plusieurs pièces d'or sassanides se trouvent en Irak

Les archéologues irakiens ont trouvé un groupe de 66 pièces d'or avec un âgé d'au moins 1400 ans et appartenant à l'empire sassanide, selon les déclarations des autorités lundi, qui ont ajouté qu'elles espéraient pouvoir les exposer prochainement au Musée national de Bagdad.

Les pièces ont été trouvées dans la ville d'Aziziya, à 70 kilomètres au sud-est de Bagdad, dans la province irakienne de Wasit et datent de la ère sassanide qui a eu lieu à partir de 225 avant JC. jusqu'à 640 AD Est-ce le cas en or et ils ont des gravures d'un roi ou d'un dieu et une sorte de torche allumée. Avant d'être exposées au Musée national de Bagdad, elles seront envoyées au laboratoire pour confirmer leur authenticité, a expliqué Hassanain Mohammed Ali, directeur du département provincial des antiquités.

De nombreux sites archéologiques irakiens ont été vandalisé et envahi au cours des dernières décennies, en particulier dans les années qui ont suivi l'invasion menée par les États-Unis en 2003. L'une des conséquences de cette circonstance a été le limogeage de la capitale du Musée national.

À cette époque, environ 32000 pièces ont été volées à 12000 points stratégiques archéologiques à travers l'Irak, et 15000 autres ont disparu de la Musée national de Bagdad, selon les chiffres officiels. En plus de cela, des milliers d'artefacts ont également été illégalement pillés de certaines fouilles dans des endroits éloignés, bien que la totalité des pertes ne puisse être expliquée.

Pendant le gouvernement du dictateur Saddam Hussein déjà exécuté, les lois lieux protégés présentant un intérêt historique. Cependant, depuis leur renversement, le respect de ces lois n'a pas été comme il se doit, car le gouvernement a donné la priorité à la reconstruction du pays ravagé par la guerre plutôt qu'à la préservation de son patrimoine.

Cependant, la découverte de ces pièces de monnaie Cela semble indiquer qu'il existe encore des trésors cachés qui ont échappé aux mains des pillards dans leurs actions de vandalisme.

Presque diplômé en publicité et relations publiques. J'ai commencé à aimer l'histoire en 2ème année de lycée grâce à un très bon professeur qui nous a fait comprendre qu'il faut connaître notre passé pour savoir où l'avenir nous mène. Depuis, je n’ai pas eu l’occasion d’enquêter davantage sur tout ce que notre histoire nous offre, mais je peux maintenant reprendre cette préoccupation et la partager avec vous.


Vidéo: Battle of Fallujah - Iraq War