Metternich, créateur de la Restauration

Metternich, créateur de la Restauration

Clément de Metternich Il était l'une des personnalités politiques les plus importantes de la première moitié du XIXe siècle. Il était le rival politique de Napoléon et le plus farouche défenseur de l'absolutisme. Il s'est particulièrement démarqué pour avoir conçu la Restauration et concentrer le Hégémonie européenne en Autriche derrière la Congrès de Vienne.

Il est né le 15 mai 1773 à Coblence dans une famille aristocratique. En raison de la bonne situation économique dont il jouissait, il entra dans les universités de Mayence et de Strasbourg. Mais quand le République française il occupe les bords du Rhin, se réfugie avec sa famille dans la capitale de l'empire autrichien.

Son mariage avec Evelyn Jandy était ce qui a ouvert les portes des salles aristocratiques et du pouvoir de Vienne, il a donc pu faire partie de la diplomatie autrichienne. En tant que membre du corps diplomatique autrichien, il a participé à la Deuxième congrès de Rastatt en 1797. Son bon travail lui valut d'être promu ambassadeur de plusieurs villes européennes. Ce fut d'abord la Saxe en 1801, puis la Prusse en 1803 et enfin la France en 1806. C'est dans cette dernière destination qu'il rencontra personnellement Napoléon Bonaparte.

En 1809, sa carrière prend un tournant radical, lorsqu'il est élu Ministre des affaires étrangères et chancelier de l'Autriche. Metternich a occupé ce poste pendant plus de quarante ans. L'une de ses premières manœuvres a été de convaincre l'empereur François Ier de donner la main de sa fille Maria Luisa à Napoléon.

Cet acte s'est produit après le défaite de l'armée autrichienne à la bataille de Wagram. Le chancelier a voulu avoir le temps de reconstruire l'armée et de se réarmer pour faire face à nouveau à l'empereur français. Dans le même temps, il savait aussi que l'alliance austro-française provoquerait la rupture du bonnes relations de Napoléon avec Alexandre Ier de Russie.

Après la terrible campagne de Russie, Metternich a exigé de Napoléon de rendre tous les territoires qui avaient été pris à l'Empire autrichien depuis le Révolution française. Celui-ci a refusé, par ce que l'Autriche est entré à faire partie de la Sixième Coalition le 12 août 1813]].

La chute de Napoléon en 1814 a causé Metternich a convoqué le Congrès de Vienne. C'était une réunion des puissances européennes, au cours de laquelle la chancelière autrichienne a donné le ton aux négociations et aux pactes. Fondamentalement, l'Europe a été façonnée à la volonté de l'homme politique, qui a rétabli deux questions à la fois: d'une part, l'équilibre européen, et d'autre part, la puissance autrichienne en Allemagne et en Italie.

Metternich a toujours montré peu favorable à la Sainte Alliance, mais revigoré, grâce au Alliance quadruple en novembre 1815, un système conservateur, contre-révolutionnaire et, dans un premier temps, anti-français. Son idée était que, à travers les congrès, l'intervention des pouvoirs devait être autorisée là où le libéralisme menaçait l'ordre établi. Sa mentalité a éradiqué les mouvements libéraux en Allemagne, en Italie et en Espagne.

Cependant, ce système s'est effondré et Metternich dut se résigner à l'indépendance de la Grèce et de la Belgique en 1830. En plus, Révolutions européennes de 1830 ils attestent que les idées révolutionnaires sont pérennes.

Cette activité de plein air, centrée exclusivement sur la protection de l'absolutisme, a empêché le chancelier de renouveler de l'intérieur l'ancienne administration autrichienne. Il laissa le gouvernement interne assez négligé et ne se rendit pas compte que des révolutions pouvaient surgir au cœur de l'empire autrichien. C'est pour cette raison que son influence fut limitée à partir de 1826 par la conférence d'État. La Révolution de mars 1848 Il l'a forcé à fuir d'abord aux Pays-Bas, puis en Belgique.

Metternich est retourné à Vienne quand le nouvel empereur, Francisco José I, a rétabli l'ordre, mais est resté en dehors de la politique. Enfin, le 11 juin 1859, il mourut dans la capitale autrichienne.

Passionné d'histoire, il est diplômé en journalisme et communication audiovisuelle. Depuis tout petit, il adore l'Histoire et finit par explorer avant tout les 18e, 19e et 20e siècles.


Vidéo: Lère Metternich Empire dAutriche. 3 minutes de culture #12