Des couvercles de sarcophages égyptiens saisis en Israël

Des couvercles de sarcophages égyptiens saisis en Israël

Les inspecteurs des autorités israéliennes des antiquités se sont récemment approprié deux couvercles de sarcophages égyptiens que dans le passé, contenait des momies anciennes. Les couvertures ont été confisquées par les inspecteurs de l'Unité de prévention du vol d'antiquités lors de l'inspection boutiques de la place du marché de la vieille ville de Jérusalem.

Les couvercles anciens, en bois et recouverts d'une couche de plâtre, sont ornés avec des décorations impressionnantes et des peintures hiéroglyphiques des anciens Egyptiens. Les cercueils ont été amenés pour examen sur le soupçon qu'ils étaient propriété volée.

Après avoir subi un examen d'expert, qui comprend le test Carbone 14 pour connaître l'âge du bois, ils ont déterminé que le les objets étaient authentiques et ils avaient des milliers d'années: l'un d'eux date de la période entre le 10e et 8e siècles avant JC (L'âge de fer) et l'autre entre XVIe et XIVe siècles avant JC (fin de l'âge du bronze).

Comme ce sont des objets étrangers en matière organique, ils seront gardéssous contrôle des conditions météorologiques dans les laboratoires des autorités israéliennes des antiquités à Jérusalem. Des sarcophages en bois de ce type n'ont été trouvés qu'en Égypte et c'est grâce à climat désertique sec qui y règne.

On soupçonne que Voleurs d'antiquités égyptiennes Ils ont pillé d'anciennes tombes dans la région du désert occidental en Égypte, puis des inconnus ont passé les couvertures passé en contrebande d'Égypte à Dubaï, et de là, ils ont trouvé un moyen de les emmener en Israël pour les emmener vers un pays tiers en Europe.

La preuve qu'ils ont été passés en contrebande est qu'ils ont divisé les couvertures en deux parties, ce qui a causé Dommage irréparable dans des objets anciens. Ceci est fait pour réduire les dimensions et dissimulation et transport faciles dans une valise de taille standard. Les couvertures de ce type couvrent normalement les sarcophages en bois de palmier de 2 mètres de long, contenant les restes de l'embaumement d'une personne. On ne sait pas ce qui est arrivé aux momies et aux sarcophages.

Les autorités israéliennes des antiquités rapportent que jusqu'à récemment,les antiquaires et autres entités ont exploité des failles pour quelles antiquités sérieuses "nettoyé" pour eux. Ces antiquités, prétendument pillées au Moyen-Orient et transportées illégalement, ont été importées en Israël par antiquaires locaux. En Israël, les objets antiques volés ont toujours une documentation qui leur permet d'être exporté et vendu au plus offrant. Pendant le processus d'achat et de vente, les antiquaires peuvent signaler que ces antiquités sont d'origine israélienne.

La réglementation de l'importation d'antiquités d'Israël a été récemment modifié. Le nouveau règlement, qui entrera en vigueur à la fin du mois d'avril de cette année, exige un Déclaration en douane pour l'importation d'antiquités et une inspection préliminaire des articles par les autorités israéliennes des antiquités pour la délivrance d'une licence d'importation.

Les autorités israéliennes des antiquités, en coopération avec l'administration fiscale et douanière, empêcher l'importation d'antiquités dans le pays sans documentation appropriée qui indiquent qu'ils sont exportés illégalement de leur pays d'origine et réduisent considérablement le processus de «lavage antique" et le commerce d'antiquités volées au Moyen-Orient.

Selon Shai Bar-Tura, inspecteur chargé de superviser le commerce des antiquités pour le compte de l'Unité de prévention du vol d'antiquités de l'IAA, "A partir du 20, il y aura une nouvelle réalité dans le commerce des antiquités en Israël. Le nouveau règlement nous fournira des outils pour empêcher l'importation dans le pays d'antiquités volées ou passées en contrebande dans d'autres pays, ce qui nous permettra de contrer le cycle international du vol et du commerce des pièces archéologiques volées.”.

Les autorités israéliennes des antiquités veulent poursuivre leurs efforts pour préserver et protéger le patrimoine historique précieux de l'Etat d'Israël et aider la lutte internationale contre le vol d'antiquités au Moyen-Orient.

Récemment, les autorités égyptiennes ont soumis une demande demandant que les couvertures des sarcophages volés soient rapatrié. La demande égyptienne est examinée par les autorités israéliennes des antiquités en coopération avec la police israélienne et le ministre des Affaires étrangères, et la légalité est en cours d'examen pour pour pouvoir renvoyer les objets dans leur pays d'origine.

Image: artdaily.org

Diplômée en journalisme et communication audiovisuelle, depuis que je suis petite, je suis attirée par le monde de l'information et de la production audiovisuelle. Passion pour informer et être informé de ce qui se passe aux quatre coins de la planète. De même, je suis heureux de participer à la création d'un produit audiovisuel qui, plus tard, divertira ou informera les gens, mes centres d'intérêt sont le cinéma, la photographie, l'environnement et surtout l'histoire. Je considère qu'il est essentiel de connaître l'origine des choses pour savoir d'où nous venons et où nous allons. Intérêt particulier pour les curiosités, les mystères et les événements anecdotiques de notre histoire.


Vidéo: Égypte: découverte de sarcophages